La pâte de verre, une technique ancestrale

By

On appelle pâte de verre la technique consistant à couler du verre chaud dans un moule, permettant ainsi de travailler différemment la matière.

Durant des stages, des ateliers, mais aussi dans ma pratique personnelle, j’affectionne particulièrement ce matériau. Translucide et d’apparence précieuse, la pâte de verre renouvelle les textures habituelles de la sculpture : j’aime l’associer au bronze, tant les deux matériaux semblent opposés. Leur réunion fonctionne pourtant, et me permet d’évoquer les contradictions de notre monde.

La pratique de la pâte de verre, connue depuis les Égyptiens, est techniquement exigeante, et nécessite précaution et patience. Découpée en plusieurs étapes, elle réclame en effet un passage par la cire, puis par le plâtre, ce dernier servant de moule pour y couler le verre chauffé. La cuisson peut durer plusieurs jours, et l’on obtient la pièce en brisant le moule : ainsi, contrairement aux œuvres en bronze, la pâte de verre n’existe qu’en un seul exemplaire. De nouveau, les deux matières s’opposent…

Plus d’informations sur la technique « pâte de verre »
Découvrir mes œuvres

La pâte de verre, un matériau ancestral